Alors que France 2 pourrait être sanctionnée par le gendarme de l’audiovisuel pour son traitement de l’attentat de Nice dans la nuit du 14 au 15 juillet, la joker du 13 heures Sophie Le Saint reconnaît que sa chaîne a fait une erreur.

La séquence a choqué nombre de téléspectateurs et poussé le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) à saisir un rapporteur indépendant en vue d’éventuelles sanctions. Dans la nuit du 14 au 15 juillet, quelques heures après l’attentat de Nice, France 2 a montré des images du camion fonçant sur la foule massée sur la Promenade des anglais et diffusé le témoignage d’un homme assis à côté du corps sans vie de son épouse. Sophie Le Saint n’était pas à l’antenne cette nuit-là, mais le 15 au matin. Après avoir, à son accoutumée, présenté les infos de Télématin, elle a enchaîné avec une édition spéciale où elle a dû présenter les excuses de la chaîne. Interviewée par Télé Star, la journaliste de France 2 revient sur cette séquence. Lire la suite sur Programme.tv

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Login

Lost your password?